L’IA appliquée aux Achats: Quésaco?

Corcentric
Par Corcentric | 14 janvier, 2021
À propos de Corcentric
L’IA appliquée aux Achats Quésaco

Alors que les professionnels des Achats du monde entier s’engagent dans la transformation digitale et tous les changements qui en découlent, ils n’en demeurent pas moins hésitants et parfois sceptiques envers certaines technologies de pointe, intelligence artificielle (IA) en tête. Mais qu’entend-on vraiment par IA? Dans cet article, nous donnerons une définition simple et claire de l’IA appliquée aux Achats et verrons quels bénéfices les entreprises peuvent en tirer.

Faire disparaître la peur de l’IA

Une crainte infondée plane sur cette automatisation avant-gardiste, travailleurs comme industries redoutant de voir l’IA éliminer entièrement le besoin de main-d’œuvre humaine. Un récent webinaire sponsorisé par Corcentric révèle cependant exactement le contraire. Le webinaire en question, intitulé 3 Things P2P Pros Need to Know About AI (3 choses que les pros du P2P doivent savoir sur l’IA), définit l’intelligence artificielle, décompose ses capacités spécifiques et révèle les principaux avantages de l’IA appliquée aux Achats.

Définie comme le « Saint Graal de l’informatique » par Bill Gates, l’IA reste encore un terrain mystérieux pour la plupart. Mark Brousseau, présentateur du webinaire, nous aide à clarifier les choses en nous donnant une définition altruiste de l’IA et de son objectif. Selon Mark Brousseau, l’IA permet aux logiciels et aux machines de comprendre et d’effectuer certaines tâches, les dotant ainsi d’une forme d’intelligence comparable à celle des humains. L’intelligence artificielle appliquée aux Achats est capable de :

  • Comprendre des tâches ;
  • Analyser des ensembles de données et des modèles ;
  • Utiliser le machine learning ;
  • S’entraîner à reconnaître des documents ;
  • Exploiter des informations
  • Contrôler des processus métier.

Avec cette liste de capacités, les équipes Achats peuvent plus facilement comprendre comment l’IA peut être utile à leur travail. Passons en revue quelques-uns des principaux avantages qui font de l’intelligence artificielle un outil à convoiter, et non à craindre.

L’IA améliore la productivité

Les fonctions Achats et Finance restent largement tributaires de processus manuels. La plupart du temps, les acheteurs consacrent leur temps au traitement de transactions plutôt qu’à des tâches à plus forte valeur ajoutée telles que l’analyse des flux de trésorerie ou la gestion des fournisseurs. L’IA analyse de grandes quantités de données, identifie des modèles et tendances dans les données, et applique ce qu’elle a appris aux nouvelles données. Elle redonne ainsi du temps aux Achats en leur permettant de se concentrer sur des réflexions stratégiques et sur l’identification de possibilités d’amélioration de l’efficacité opérationnelle.

Une meilleure gestion de la trésorerie

C’est un euphémisme que de dire que les équipes Achats ont affaire à une multitude de données. Ils croulent sous les feuilles de calcul, rapports papier et classeurs remplis de données dont ils ne savent que faire ou qu’ils ne peuvent décortiquer faute de temps ou de ressources. L’IA capture toutes ces données, nous aide à les gérer et à leur donner un sens, et est capable de s’intégrer à un éventail d’autres systèmes afin que les données soient facilement transférées et visibles dans toute l’organisation. Ces « dark data » deviennent alors un atout sur lequel les Achats peuvent s’appuyer pour améliorer la gestion de la trésorerie.

L’IA réduit les risques

Face à la hausse de la fraude relative aux paiements et à la multiplication des lois sur le sujet, les équipes Achats et Finance sont sous le feu des projecteurs et soumises à de fortes pressions pour contrôler les transactions et réduire les risques. Et il est difficile de vérifier chaque donnée et les risques potentiels associés. L’IA assure en permanence le suivi de la situation, testant et surveillant les données de manière continue, et identifiant les éventuels problèmes de conformité.

Par conséquent, soyez sans crainte : l’IA n’est pas une menace pour les Achats et la Finance. Au contraire, elle va nous permettre de consacrer plus de temps à des tâches qui créent de la valeur ajoutée, tout en travaillant à l’amélioration continue de l’efficacité des processus et du fonctionnement global de l’organisation. Il est fondamental de comprendre les avantages que nous procure l’IA et de forger une relation symbiotique entre le talent humain et la technologie à mesure que la transformation digitale progresse.